Quel est le meilleur outil dans la recherche du bonheur?

Quel est le meilleur outil dans la recherche du bonheur?

Si comme le disent les scientifiques 50% du bonheur sont déterminés génétiquement, 10% par les évènements qui nous arrivent, il reste 40% sur lesquels nous pouvons directement influer : par nos relations, notre perception de ce qui nous arrive, nos activités, en somme, ce que nous décidons de faire de notre vie.

Pour ce qui est des relations, nous avons déjà lancé quelques pistes sur comment se faire des amis et surtout, comment s’assurer que ces amis ne vous stressent pas.

En ce qui concerne les activités, l’un des 7 faits surprenants sur le bonheur nous apprenait que 20 minutes d’activité physique 3 fois par semaine améliorait de 10 à 20% cette quantité difficile à mesurer que l’on appelle le bonheur.

Alors que reste t-il pour la perception de ce qui nous arrive?

L’optimisme évidemment!

L’optimisme désigne chez l’être humain un état d’esprit qui perçoit le monde et l’univers de manière positive. Une personne optimiste a tendance à voir « le bon côté des choses », à penser du bien des gens, à considérer que des événements, même fâcheux, prendront quoi qu’il arrive une tournure positive en fin de compte dans la mesure où l’on trouve toujours une solution aux problèmes .

L’optimisme est le contraire du pessimisme. Cette opposition est métaphoriquement illustrée par la question de savoir si un verre donné doit être considéré à moitié plein (vision optimiste) ou à moitié vide (vision pessimiste).

Wikipédia

J’ai volontairement coupé la définition ici et je vous expliquerais pourquoi plus tard.

Tout est dans les premiers mots : un état d’esprit qui perçoit le monde et l’univers de manière positive.

Recherche du bonheur

Première constatation : Se plaindre constamment nuit à votre bonheur

Le danger des pensées négatives :

Certes, personne ne meurt directement de ses idées noires mais celles-ci éliminent à coup sûr toute possibilité de bonheur. Et le bonheur est la plus importante source de bien-être, et le bien-être influe sur notre santé. Par conséquent, trop côtoyer les râleurs, critiques et autres pessimistes met votre santé en danger. Fuyez !

Même si les pensées négatives ne génèrent pas de cancer ou d’accident cardiaque, les chercheurs ont prouvé que le ressentiment, l’amertume, et la haine sont autant de facteurs de stress qui peut devenir peu à peu mortel.

Jean-Pascal de www.les-livres-du-bien-être.com

Quand on parle de mauvaises habitudes, on pense souvent à des mauvais comportements alimentaires, à la cigarette, l’alcool, bref, les choses évidentes.

Mais le fait de se plaindre constamment de ce qui nous dépasse, ce que l’on peut pas contrôler, c’est aussi une mauvaise habitude et beaucoup plus vicieuse, parce que la cigarette ou l’alcool, au final, tout le monde sait que c’est mauvais pour la santé et qu’il faut se modérer pour l’alcool et arrêter pour la cigarette.

Mais se plaindre, ça ne noircit pas les poumons, ça n’endommage pas le foie, il n’y a pas de publicité à la télé pour pousser les gens à arrêter de se plaindre, ce n’est donc pas aussi facile de se rendre compte que c’est mauvais pour la santé.

Et pourtant, 40% de notre bonheur dépend de la façon dont on perçoit ce qui nous arrive. Et le bonheur fait diminuer le stress, qui lui même augmente les risques de tomber malade s’il n’est pas bien géré.

Bref, notre comportement mental est aussi important pour notre santé que notre comportement physique!

Mais peut-on quantifier la place que prennent ces pensées négatives dans notre vie quotidienne?

Avez-vous une idée du nombre de pensées négatives que la plupart des gens véhiculent (plus ou moins consciemment) chaque jour ?

Non ?

Et bien… moi non plus… :-)

Ce que je sais, c’est que certaines expériences nous expliquent que nous aurions environ 38 800 pensées par jour.

Ça en fait un p’tit paquet ça… Imaginez si seulement un tiers (et encore, je suis gentil) de ces pensées se balade dans le négatif… Vous modelez littéralement votre cerveau par du martelage négatif !

Docteur2G de www.virtuose2lavie.com

La première étape pour devenir un optimiste accompli est donc d’arrêter de se plaindre pour tout et n’importe quoi.

C’est la réponse facile à une inconvenance : se plaindre nous donne l’impression d’avoir répondu au problème qui nous gène, nous donnant l’illusion de pouvoir ainsi passer à autre chose. Mais la vérité c’est que le problème subsiste, et continue de nous gêner, entrainant de nouvelles plaintes.

Préférez une approche plus positive, par exemple, les transports en commun : ils sont bruyants, souvent en retard, vous n’avez que rarement une place assise. Au lieu de vous plaindre, acceptez cet état de cause et cherchez une façon plus agréable de l’affronter, vous pouvez par exemple écouter de la musique, jouer à un jeu sur votre téléphone, méditer, etc.

Mais surtout, ne passez pas votre temps à vous dire que vous passez un moment désagréable!

Pour finir, voyons le reste de la citation de wikipédia :

L’optimisme est un sentiment positif en tant que moteur de l’initiative. Toutefois le suroptimisme (ou surconfiance) est un biais cognitif (et émotionnel) pouvant conduire à des prévisions hasardeuses, un excès de confiance et des comportements dangereux.

Wikipédia

Qu’en pensez-vous? Peut-on être trop optimiste?

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez Votre nom@VosMotsClé dans le champ Nom pour obtenir un lien DoFollow après le 3ème commentaire