Regarder un film triste pour évacuer son stress

Regarder un film triste pour évacuer son stress

Les familles heureuses se ressemblent toutes ; les familles malheureuses sont malheureuses chacune à sa façon.  Lev Tolstoï (Anna Karénine)

C’est de cette citation que l’on peut tirer une conclusion intéressante : ce qui nous passionne, dans les livres ou les films, c’est la manière dont les personnages se battent contre leur destin, la façon dont ils souffrent, bref, nous aimons voir le malheur.

Et pour cause, qui voudrait voir un film racontant l’histoire de personnages heureux et qui le restent tout du long, sans jamais affronter de situations douloureuses et difficiles à surmonter? Pourtant, on pourrait croire que regarder une tragédie, un film triste, une histoire qui nous fait vivre des émotions « négatives » serait désagréable et à éviter à tout prix.

Vivre des émotions sans les risques associés

Regarder un film triste pour évacuer son stressLorsque l’on s’identifie au personnage et à l’épreuve qu’il traverse, notre empathie nous permet d’avoir un aperçu très clair de ce que nous ressentirions à sa place. La peur, l’angoisse, la tristesse, si l’acteur ou l’écrivain est doué, ce sont des émotions que nous pouvons vivre en même temps que le personnage.

La différence réside dans le fait que nous n’avons pas à subir les conséquences de ce qui provoque ces émotions. Nous n’allons pas mourir noyé, perdre un bras suite au coup de hache du tuer, etc.

C’est un vrai plaisir de pouvoir ressentir ces émotions sans conséquence, regardez les enfants et leur préférence quasi universelle pour les histoires qui « font peur ».

La tristesse, et son pendant lacrymal, remplit aussi une fonction cathartique. «Lorsque l’on pleure, comme lorsque l’on s’exprime par le rire, les hurlements, le sport, il y a une réaction interne: toutes les hormones liées au stress, comme le cortisol ou l’adrénaline, chutent, car on se vide d’un trop-plein d’émotions», précise Patrick Lemoine, psychiatre auteur de nombreux livres dont Le Sexe des larmes: Pourquoi les femmes pleurent-elles plus et mieux que les hommes?

Charlotte Pudlowski de www.slate.fr

Ces personnages qui passent par des épreuves plus ou moins dure, après les avoir traversées, sont souvent amenés à réfléchir à leur vie et à penser à ceux qu’ils aiment, et la même chose a tendance à se produire chez les spectateurs, même si de façon moins durable évidemment.

Les comédies nous font nous sentir bien du début à la fin, mais elles ne nous font pas réfléchir, leur effet est donc moins ancré dans la durée.

Pour appuyer ce discours, une étude scientifique a été menée par l’Ohio State University aux États-Unis :

Pour cela, elle a choisi 361 étudiants, auxquels elle a montré le film Atonement (Reviens-moi en VF) en version abrégée. Avant et après le film, plusieurs questions leur ont été posées pour évaluer leur degré de contentement, de joie: «On leur posait des questions sur leur vie, comment ils se sentaient.» A l’issue de la projection, les participants devaient aussi écrire des textes libres –une manière de comprendre ce qui occupait leur esprit après avoir vu un film pareil, évoquant la séparation et la mort de deux amants.

Conclusion indéniable, selon Silvia Knobloch-Westerwick:  

«Les gens se sentent mieux en sortant du film.»

Charlotte Pudlowski de www.slate.fr

Et vous, que pensez vous des films tristes?

 

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez Votre nom@VosMotsClé dans le champ Nom pour obtenir un lien DoFollow après le 3ème commentaire