La Méditation Transcendantale officiellement recommandée par Ia prestigieuse Association Américaine de Cardiologie

De plus en plus d’américains sont diagnostiqués avec de l’hypertension : 1 adulte sur 3 . c’est une constatation choquante.

De même 30% ont de la pré-hypertension (supérieure à 120/80, mais inférieure à 140/90).

Pour ces personnes, les médecins peuvent être réticents à prescrire des médicaments et cherchent des options de prévention. La demande pour des traitements alternatifs est à la hausse. Les médecins reconnaissent que de nombreux patients sont réticents à prendre des médicaments ces jours-ci et qu’ils posent des questions sur d’autres possibilités comme l’alimentation, le yoga, les suppléments naturels et la méditation.

Heureusement, cette conversation a incité I’American Heart Association (AHA Association Américaine de Cardiologie) à examiner de plus près les approches alternatives. L’AHA a publié un rapport en Avril 2013 pour informer les médecins des alternatives qui peuvent être recommandées aux patients.

La médecine moderne répond à la demande du public

Le rapport, intitulé «Au-delà des médicaments et régimes: les approches alternatives visant à abaisser la tension artérielle: Un énoncé scientifique de l’American Heart Association, » vise à identifier les approches qui ont été représentées par des recherches par souci d’efficacité et de fiabilité. L’étude a porté sur le yoga, le biofeedback, l’exercice aérobique, la méditation de pleine conscience, l’acupuncture, les thérapies de relaxation et la technique de méditation transcendantale.

Robert Brook, MD, président du groupe d’experts qui a rédigé le rapport, a noté que l’impulsion de la nouvelle étude est due en partie, aux patients eux-mêmes. « Une demande commune de patients est: « Je n’aime pas prendre des médicaments, que puis-je faire pour réduire ma tension artérielle? » Nous voulions les conseiller sur ce point.  »

Ce que les professionnnels de la santé devraient savoir

Le rapport AHA est utile pour les médecins et professionnels de la santé, car il compare les diverses approches possibles. Alors qu’elles peuvent apporter des avantages dans des domaines spécifiques – elles ne sont pas toutes aussi efficaces pour diminuer la pression artérielle. Le plus évident était pour la gym aérobie, résistance dynamique et les exercices isométriques de préhension de la main. Parmi les thérapies comportementales telles que le yoga, la méditation et la relaxation modalités, le biofeedback et la Méditation Transcendantale se sont été montrées les plus bénéfiques.

Compte tenu des recherches scientifiques les plus récentes sur différents types de méditation, le rapport indique qu’il n’y a pas suffisamment de preuves pour recommander des formes de méditation autres que la technique de Méditation Transcendantale : « à cause de nombreuses études négatives ou de résultats mitigés et aussi d’un manque d’essais disponibles, toutes les autres techniques de méditation ont reçu une notation «classe III, aucunbienfait évident, niveau de preuve insuffisant noté C ». Ainsi, les autres techniques de méditation ne sont pas recommandées en pratique clinique pour abaisser la pression artérielle en ce moment. »

Une approche intégrative

L’AHA a également indiqué que « des thérapies alternatives ne remplacent pas les méthodes éprouvées pour diminuer la pression artérielle – Y compris l’activité physique, la gestion du poids, ne pas fumer ou boire en excès de l’alcool, une alimentation équilibrée pauvre en sodium et en prenant des médicaments lorsqu’ils sont prescrits ».

Pourtant, suggère le rapport, pour des millions de personnes souffrant d’hypertension une thérapie alternative efficace peut normaliser la pression artérielle et éviter le besoin de médicaments contre l’hypertension, avec ses effets secondaires et ses coûts…

Un essai clinique publié l’an dernier dans la revue Circulation a montré que la pratique de MT non seulement réduit la pression artérielle, mais aussi qu’elle est associée à des taux de mortalité significativement plus faibles de crise cardiaque et d’AVC chez les patients atteints de maladie coronarienne.

Robert Schneider, MD, FACC , investigateur principal de plusieurs études de recherche parrainé par le NIH (National Insitute of Health) sur la technique de MT et les maladies cardiovasculaires, explique le mécanisme: «La pratique de la MT équilibre l’activité cérébrale, réduit l’activation du système nerveux sympathique et les hormones du stress, et donc contribue à normaliser le fonctionnement du système cardio-vasculaire, y compris l’hypertension artérielle « .

Le rapport AHA suggère également que des approches alternatives peuvent fournir une gamme de prestations de santé ou psychologiques au-delà de l’abaissement de votre pression artérielle ou réduire votre risque de maladie cardiovasculaire. Cela semble être l’expérience commune des méditants: La plupart de mes élèves qui apprennent la méditation pour faire baisser leur pression artérielle vont bientôt découvrir que la réduction du stress et le soulagement de l’hypertension ne sont que les effets secondaires d’une guérison et d’une transformation plus profondes

- traduction d’extraits de l’article de Jeanne Ball, HUFFPOST HEALTHY LIVING, 3 juin 2013

http://www.meditation-transcendantale-provence.fr/

 

3 Réponsesà “La Méditation Transcendantale officiellement recommandée par Ia prestigieuse Association Américaine de Cardiologie”

  1. Dr Patrick Constancis (1 comments) dit :

    Les sociétés savantes américaines sont les premières à reconnaitre les bienfaits de la Méditation Transcendantale (MT) sur la santé cardiovasculaire, et pour cause : le stress est omniprésent aux Etats-Unis, et les cardiologues savent que celui-ci est le principal responsable des pathologies cardiovasculaires. Il a fallut la publication de plus de 650 recherches scientifiques en 50 ans pour prendre conscience de son efficacité fondamentale. Chez les gens qui pratiquent la MT : 4 fois moins d’hospitalisations des plus de 40 ans par rapport au groupe témoin qui ne la pratique pas, c’est énorme, et d’une prévention remarquable et exemplaire.
    Mode d’action : http://www.youtube.com/watch?v=QwMCUcJwn3s
    Réponses à toutes vos questions : http://www.mt-maharishi.com

    Un chirurgien axé depuis 40 ans sur l’efficacité des thérapeutiques médicales.

  2. Bienfait (1 comments) dit :

    La Méditation Transcendantale (MT) est incontestablement la technique de méditation ou de relaxation (dans le groupe des « thérapies comportementales ») qui a fait l’objet du plus grand nombre de recherches scientifiques publiées dans des revues internationales avec comités de lecture (revues par des pairs ou peer reviewed en anglais).

    Il s’agit là d’une déclaration de l’AHA (American Heart Association). Les cardiologues et autres médecins devraient bientôt inclure cela dans leur conduites à tenir concernant la prise en charge de l’Hypertension Artérielle (HTA).

    Les résultats de cette technique de Méditation Transcendantale (MT) sont donc bien documentés, mais les rédacteurs et lecteurs font souvent l’amalgame entre cette technique de Méditation Transcendantale (MT) et d’autres méthodes très différentes. Voir ici une classification des techniques de méditation et de relaxation. Les auteurs disent d’ailleurs à ce propos et très justement :Les Méditations diffèrent dans leurs processus et leurs effets, de la même manière que les médicaments. Faire un amalgame de ces différentes techniques en les considérant comme « globalement semblables » est tout simplement une erreur.

    Dans ce sens la Méditation Transcendantale (MT) est unique.

  3. HELLA Hassima (1 comments) dit :

    Il est intéressant de noter qu’enfin la lutte contre le stress par une technique de méditation transcendantale est reconnue pour être efficace pour abaisser la tension artérielle.

    Cette déclaration ouvre une nouvelle perspective aux médecins (et aux malades) puisque cette déclaration de l’AHA permettra de choisir des outils basées sur les preuves « Evidence based medicine » pour baisser la tension artérielle par la simple gestion du stress.

    Le stress et son impact est sous-évalué dans notre pays et nos facultés de médecines. Les notions de stress, de tension nerveuse, et de maladies « psychosomatiques » sont oubliées au profit de ce qui est plus facilement mesurable. Toutefois la France garde son triste record de consommation de psychotropes, ce qui en dit déjà beaucoup sur notre gestion du stress et sur l’efficacité des moyens actuellement employés.

    Et pourtant en fouillant un peu on s’aperçoit que lutter contre le stress permette aussi d’agir sur d’autres facteurs de risque (réduit la mortalité, l’angine de poitrine, et autres facteurs de risque comme la consommation d’alcool et de tabac, en Français ici et le syndrome métabolique en Français ici ).

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez Votre nom@VosMotsClé dans le champ Nom pour obtenir un lien DoFollow après le 3ème commentaire